Procédés d'impression

Il existe une multitude de procédés d'impression, auxquels viennent s'ajouter aujourd'hui encore de nouveaux procédés. L'impression au jet d'encre, l'impression laser et l'impression par transfert d'eau (WTD) sont des exemples de nouveaux procédés introduits il y a quelques années seulement. Cette dernière est une option pour l'impression de surfaces sphériques complexes qui constituent encore un défi difficile à relever. Les techniques d'impression classiques, dont certaines ont été introduites depuis des siècles, sont la typographie, la tampographie, l'impression offset et la lithographie, qui sont essentiellement limitées aux surfaces planes. La sérigraphie et la tampographie sont actuellement les procédés d'impression fréquemment utilisés pour les pièces moulées. Tous ces procédés sont basés sur le transfert d'un motif d'impression sur la surface de l'objet à imprimer. Une bonne qualité d'impression nécessite une bonne adhérence à la surface. Cependant, il existe également des procédés d'impression basés sur le fait que des changements se produisent à l'intérieur ou en dessous d'une surface et qui ne sont donc pas liés à une adhésion sur la surface. L'impression thermique, l'impression par sublimation et les procédés de gaufrage en sont des exemples. L'avantage de ces procédés est qu'ils ne sont pas liés à un collage en surface et ne sont pas forcément endommagés même par abrasion. Toutefois, de tels procédés d'impression ne peuvent être utilisés que sur des matériaux particulièrement appropriés. Pour la plupart des procédés d'impression basés sur le transfert d'encres d'impression sur une surface, l'adhérence de l'encre constitue la condition préalable. En principe, les mêmes exigences que pour l'application de peinture sont posées en matière d'énergie de surface et de mouillage.

retour au glossaire

+49 (0)7458 99931-0

Demandez l'avis d'experts au téléphone

info@plasma.com

Faites-nous part de ce qui vous préoccupe

Demander une offre

Vous savez exactement ce que vous voulez