Verre

Dans la définition du verre en tant que matériau solide complètement perméable à la lumière visible, les plastiques transparents et divers autres matériaux amorphes , même des métaux à structure amorphe, sont également considérés comme des verres. La structure amorphe est déterminante pour la propriété du verre. L'absorption de la lumière est une propriété du réseau cristallin. Si le réseau cristallin est absent, il n'y a pas d'absorption dans la zone visible. Des structures amorphes sont obtenues par solidification sous choc, lorsque les molécules et atomes d'une masse fondue n'ont pas le temps de s'agencer dans une structure en quadrillages pendant le refroidissement. Il en résulte un « liquide solidifié ». Les atomes et molécules restent disposés comme dans la masse fondue, mais sont immobiles. Le principal composant du verre est le SiO2. Le SiO2 forme un quartz hautement cristallin dans la nature. En raison de la solidification par choc, le SiO2 peut se solidifier de manière complètement amorphe. Le verre peut être présent sous forme de SiO2 presque pur (>99%). On parle alors de verre de quartz. Comme le verre borosilicate (env. 15% B2O3), B2O3), le verre de quartz est presque insensible aux attaques de gravure. C'est pourquoi le verre de quartz et le verre borosilicate sont utilisés comme matériaux pour les récipients et fenêtres de chambres à plasma . Divers plastiques peuvent également se solidifier de manière complètement amorphes, en particulier le PMMA et le polycarbonate. C'est pourquoi les plastiques amorphes sont également appelés verres organiques.

retour au glossaire

+49 7458 99931-0

Demandez l'avis d'experts au téléphone

info@plasma.com

Faites-nous part de ce qui vous préoccupe

Demander une offre

Vous savez exactement ce que vous voulez