Test de mouillage

Une enduction, par exemple de colle, peinture ou encre d'impression n'adhère sur une surface que si l'enduction liquide mouille la surface. Ce mouillage prévient en particulier un encrassement de la surface (dû avant tout aux huiles, graisses, cires) ou une énergie de surface trop faible du matériau même.
La mouillabilité est testée avec des liquides de test de tension superficielle connue. La détermination de l'angle de contact, que forme une goutte de liquide test à la surface, fournit des valeurs exactes quant à l'énergie de surface. En alternative, on dispose d'une série d'encres de test de diverses tensions de surface pour déterminer la tension superficielle à partir de laquelle une goutte de liquide ne reste pas sous forme de goutte à la surface, mais s'écoule. Pour que l'enduction ou l'adhésif reste collé sur une surface, il faut dégraisser la surface avant l'enduction ou l'encollage. L'effet du dégraissage est mesuré sur des composants nettoyés à l'aide d'un test de mouillage. Divers liquides de contrôle, appliqués sur la surface à examiner, permettent de mesurer la mouillabilité. À un angle de contact de 90°C, la surface est mouillée par le liquide de contrôle et est qualifiée de dégraissée. Pour définir précisément le degré de mouillage, il faut déterminer l'angle de contact avec précision.

retour au glossaire

+49 7458 99931-0

Demandez l'avis d'experts au téléphone

info@plasma.com

Faites-nous part de ce qui vous préoccupe

Demander une offre

Vous savez exactement ce que vous voulez